Réussites exemplaires

L’Institut Rideau soutient les campagnes et les programmes des principales organisations sans but lucratif et associations syndicales du Canada. Voici une certaines de nos réussites exemplaires. Découvrez certains de nos plus récents clients.

L’objectif : renouveler l’image de marque d’une organisation et augmenter son influence

Une organisation militant pour le désarmement et composée de scientifiques et d’experts veut accroître sa visibilité dans les médias à l’occasion de son 50e anniversaire, et gagner de l’influence sur la politique canadienne en matière d’armement nucléaire. D’abord, l’Institut Rideau modernise le logo de l’organisation et formule un nouvel énoncé de mission, puis travaille avec le noyau d’experts du groupe à organiser une conférence de presse sur la colline du Parlement, de même qu’un lunch de réseautage de haut niveau à Ottawa.

Résultats : La Chambre des communes adopte à l’unanimité une motion soulignant l’anniversaire. Un des représentants de l’organisation est invité pour une entrevue de sept minutes à la télévision nationale et le groupe est cité dans plusieurs médias nationaux dont le Globe and Mail et le Ottawa Citizen, et est mis en vedette dans un éditorial du Toronto Star. La couverture de presse touche un auditoire de 6 millions de personnes, dont la valeur publicitaire se chiffre à 158 000 $.

L’objectif : étendre la portée politique d’une organisation

Un organisme de recherche bien connu avec une expertise sur les enjeux de politique sociale au pays veut élargir sa portée pour couvrir les questions de politique étrangère et de défense. L’Institut Rideau, en collaboration avec l’organisme, identifie de thématiques de recherche et produit une série de rapports de recherche qui mélangent un haut niveau de rigueur intellectuelle avec un jugement sûr en matière de politique et de communication. L’Institut Rideau élabore aussi un plan de communications pour le lancement des rapports, il formule les messages, intéresse des journalistes et organise des conférences de presse.

Résultats : Les quatre premiers rapports publiés de la nouvelle série obtiennent quatre fois un papier en première page du Ottawa Citizen et dans certains autres quotidiens, de même qu’une couverture à la radio et à la télévision nationale. Le premier ministre et ses ministres sont forcés à plusieurs reprises de réagir aux conclusions des rapports, et la recherche influence les débats publics par la suite.

L’objectif : trouver des champions au Parlement

Une coalition d’associations de consommateurs veut élaborer une série de positions de principe et les faire connaître aux parlementaires et aux cadres ministériels. L’Institut Rideau anime l’élaboration des positions de principe et produits des notes d’information professionnelles conçues spécialement à l’intention des décideurs. Après avoir identifié les décideurs clés, l’Institut Rideau organise une « journée lobby » à Ottawa où les membres de la coalition rencontrent 17 députés des quatre partis.

Résultats : Au cours de rencontres individuelles avec des députés gouvernementaux, les associations constatent que l’une de leurs principales propositions recueille beaucoup plus d’intérêt et d’appui que ce qu’ils en attendaient. Les groupes collaborent maintenant avec l’Institut Rideau à faire progresser leurs propositions en s’appuyant sur leurs nouveaux contacts.

L’objectif : réinscrire une question sur l’agenda politique à 5000 km de distance

Deux groupes environnementaux voient des années de travail sur leur enjeu tomber dans l’oubli lors du changement de gouvernement. Le financement fédéral d’un plan environnemental pluriannuel défendu par les groupes a carrément disparu du budget fédéral. Les groupes demandent à l’Institut Rideau de fournir une consultation stratégique continue à l’appui de leur travail de lobbying à Ottawa. L’Institut Rideau organise des rencontres face à face, une conférence sur la Colline du Parlement, des comparutions devant le comité des Finances des communes, des lettres d’opinion en regard de la page éditoriale dans certains médias, et une publicité d’une pleine page.

Résultats: Certains indices montrent que le gouvernement redevient sensibilisé à l’enjeu et le discours se réoriente pour inclure des références plus fréquentes aux préoccupations des groupes. Lors d’annonces budgétaires subséquentes, le financement accordé à cet enjeu environnemental passe de 19 millions de $ à 61 millions de dollars.

L’objectif : mobiliser les membres durant le congrès bisannuel d’un syndicat

Un des plus grands syndicats canadiens du secteur public veut donner plus de portée à ses communications et rejoindre ses membres au-delà de l’enceinte du centre de congrès durant son événement politique le plus important — son congrès national bisannuel. Le syndicat travaille avec l’Institut Rideau pour consolider ses moyens de communication existants — une vidéo, un bulletin d’information imprimé et un communiqué de presse quotidiens — dans un nouveau site web.

Résultats : Avec un très faible coût supplémentaire, les moyens de communication existants sont consolidés et rejoignent un auditoire beaucoup plus important. Le nouveau site web comprend la webdiffusion en direct des principaux orateurs, des vidéos sur demande, une galerie de photos, des nouvelles et des communiqués quotidiens. On fait la promotion de ces contenus quotidiens auprès de milliers de membres et de sympathisants au moyen de courriels de marketing. Les membres de partout au pays participent à un atelier interactif spécial pour aider le syndicat à planifier une campagne majeure pour la protection des retraites.

L’objectif : Empêcher une prise de contrôle étrangère pour sauver des emplois syndiqués de même qu’un symbole national

Un fabricant d’armement américain veut acheter la division aérospatiale d’une entreprise canadienne, ce qui inclut le célèbre Canadarm et d’autres technologies satellitaires. Le syndicat qui représente des travailleurs qui pourraient perdre leurs emplois fait équipe avec l’Institut Rideau et des alliés pour empêcher que le gouvernement n’autorise la transaction. L’Institut Rideau produit un avis juridique, un rapport d’expert et attire l’attention des médias pour stimuler les partis d’opposition à s’opposer à la vente, et pour encourager le gouvernement à faire de même.

Résultats : Dans un précédent historique, le ministre de l’Industrie désavoue la transaction, au désarroi du monde des affaires. Par la suite, les efforts de lobbying du syndicat gagnent un meilleur soutien du fédéral à la société aérospatiale, ce qui permet d’assurer les emplois de ses membres.




Une ancienne ambassadrice de l’ONU pour le désarmement présidera l’Institut Rideau

Communiqué pour publication immédiate le 26 juin 2014   Une ancienne ambassadrice de l’ONU pour le désarmement présidera l’Institut Rideau   (Ottawa) Le Conseil d’administration de l’Institut Rideau sur les affaires internationales est fier d’annoncer que Mme Peggy Mason, ancienne ambassadrice du Canada pour le désarmement auprès de l’ONU, est la nouvelle présidente de l’organisme. […]

Lisez la suite
Allez au blogue »

Selon un nouveau rapport, le monomoteur F-35 est un mauvais choix pour l’Arctique canadien

Communiqué Pour publication immédiate 9 juin 2014   Selon un nouveau rapport, le monomoteur F-35 est un mauvais choix pour l’Arctique canadien   OTTAWA – L’Institut ...

Communiqué – Selon un nouveau rapport, la flotte des F- 35 pourrait coûter 126 G$

Communiqué Pour publication immédiate 29 avril 2014   Selon un nouveau rapport, la flotte des F- 35 pourrait coûter 126 G$   OTTAWA — L’Institut Rideau ...